Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
5 juillet 2011 2 05 /07 /juillet /2011 20:30

 

Messieurs les Présidents de section;

 
Le Général Piquemal m'a demandé de vous transmettre les infos suivantes :


Les obsèques Mme Bigeard auront lieu vendredi 8 juillet à Toul, à 15h, dans l'église St Jean Goult (à proximité de la cathédrale)

.
La présence des sections UNP avec leur drapeau est demandée.


Bien cordialement,
Michel VIAL
Siège UNP
Toul.jpg

Partager cet article
Repost0
5 juillet 2011 2 05 /07 /juillet /2011 11:24

Message de Jean-Claude Houlne-UNP National.

 

Mme-Gabrielle-Bigeard.jpg

 

 

Bonjour à tous,

Vous informe d'une triste nouvelle.
Viens d'apprendre par téléphone le décès de Madame Gaby Bigeard, épouse du général BIGEARD. Elle est décédée cette nuit à l'hôpital de TOUL.
N'ai pas d'autres éléments pour le moment.
Ses obsèques auront lieu à Toul à une date qui n'est pas arrêtée. Informations complémentaires suivront dès leur connaissance.

Fidèle amitié para.

CP

Partager cet article
Repost0
28 juin 2011 2 28 /06 /juin /2011 09:54

Réédité pour- le discours du Président,ajouté en bas de page.

 

SM.jpg
Une très mauvaise nouvelle à l’instant, notre ami Christian STALARS est décédé aujourd’hui suite à cette longue maladie qui le rongeait…..
Enterrement de M. Christian STALARS,

Son corps sera exposé au Crématorium de Saint François à Thionville, à partir de mercredi 22 juin 2011 14h.

Une bénédiction aura lieu selon les souhaits de la famille dans le grand salon du Centre funéraire de Saint François le jeudi 23 juin 2011 à 15h00, et il sera incinéré à 16h00.

Paramicalement
Marie-Claire
                                         2009-Saint-Michel-Nationale._1194.jpg                                       Christian à Paris,Saint-Michel 2009.
                                                                  La cérémonie,l'au revoir.
                                                                        Le discours du Président.

discours-.jpg
Après un chant entonné à sa mémoire,le cercueil de Christian,encadré d'anciens paras ,est passé dans une haie d'honneur formée des portes drapeaux et de ses amis pour rejoindre l'au delà.
Ensuite,nous sommes allés nous recueillir sur la tombe de notre camarade Jean Bolzinger,en présence de son épouse et des portes drapeaux.
La cérémonie s'est terminée par un verre de l'amitié au foyer du colonel Trinquier.
Christian-Stalars--4-.JPG

Christian-Stalars--1-.JPG

Christian-Stalars--3-.JPG

Christian-Stalars--2-.JPG

Christian Stalars (5)

lien vers l'avis de décès de Jean Bolzinger.(si vous possédez une image à joindre à cet article faites la moi parvenir.merci)

link

Partager cet article
Repost0
26 juin 2011 7 26 /06 /juin /2011 07:28

Suite-Nos Anciens nous ont prêté leurs insignes de collection pour diffusion.Un grand merci à eux.Les noms ne seront pas mentionnés ,seules leurs initiales apparaitrons en bas à gauche de chaque image.
Les images sont mises intentionnellement dans le désordre.Quelques indications  ajoutées principalement les marques des fabricants.

 

Les derniers insignes de notre Ancien - encore merci à lui.

 

PICT0060.JPG  PICT0061.JPG

 

       PICT0062.JPG                        PICT0063.JPG

 

           PICT0064.JPG                          PICT0065.JPG

 


                                                        Fin de cette série d'insignes militaires.

Partager cet article
Repost0
25 juin 2011 6 25 /06 /juin /2011 07:13

VOILE-LFM-8RPIMAActeur depuis plusieurs années au sein de la ville, le 8ème RPIMA de Castres a ouvert ses portes au public les 14 et 15 mai dernier. Ces 2 jours ont permis à la population et aux familles de participer aux animations et aux démonstrations d'entraînement du régiment. Cette année avait aussi la particularité de fêter les 60 ans du régiment avec une animation spécifique le samedi soir.

 

La délégation d'Albi de La France Mutualiste était présente aux côtés de l'Amicale du régiment avec Gérard Mollet, membre du Comité de gestion et Vice-président de la délégation.

 

Enfin, la voile floquée La France Mutualiste, financée par la délégation, le siège de La France Mutualiste et l'amicale du régiment, a pu effectuer son vol inaugural malgré des conditions météorologiques partiellement favorables. À cette occasion, le Chef de Corps nous a remercié une nouvelle fois pour notre contribution. La voile sera utilisée pour la centaine de sorties effectuées par le régiment dans la région Sud-ouest.

 

si vous souhaitez ajouter des images personnelles,vous pouvez nous les faire parvenir,le nom du propriétaire sera indiqué sur celles-ci.

Partager cet article
Repost0
24 juin 2011 5 24 /06 /juin /2011 07:42

Lettre d'un pied-noir


 Mémoire et Poésie
 
Jadis j’ai dû m’enfuir de mon pays
Quand la France décida de lâcher l’Algérie
Et si avec le temps les plaies se sont fermées
Leurs cicatrices, elles, ne peuvent s’effacer.
Aussi pour mes enfants, je demande au Messie
Que jamais ils ne vivent une pareille tragédie.
Pourtant, lorsque je vois ces hordes de magrébins
Envahir notre sol par n’importe quel moyen
Pour venir y chercher toute cette assistance
Qui n’existe plus chez eux depuis l’indépendance,
Quand je vois qu’ils acquièrent cette nationalité
Qu’ils ont pourtant reniée il y a quelques années
Je me pose une question qui me met mal à l’aise,
Combien de temps encore la France sera Française ?
Ils occupent tour à tour l’ensemble des quartiers
Où la police alors n’a plus le droit d’entrer,
Bien vite ils les transforment en ces fameux ghettos
Où ils pillent les commerces et brûlent les autos.
Marseille est devenu une base d’Al-Quaïda
Et notre canebière le souk d’une casbah.
La banlieue parisienne n’est pas plus épargnée
Partout règne le racket et l’insécurité.
Les seuls européens qui s’obstinent à rester
Doivent se barricader sitôt la nuit tombée.
Des cités toutes entières leurs sont abandonnées
Dans l’attente qu’ils obtiennent les clefs de l’Elysée.
Lorsque notre président, en quête de bulletins
Va leur rendre visite, la veille des scrutins
Ils bousculent sa voiture et crachent sur son costume
Et l’obligent à partir plus vite que de coutume.
Ils sifflent la Marseillaise au match de l’amitié
Et brandissent les drapeaux du pays invité.
Puisqu’ils peuvent posséder deux nationalités
Ils en changent à leur guise, suivant leurs intérêts
Pour les allocations, ce sont de vrais français,
Pour les obligations ils restent des étrangers.
Ils respectent qu’une seule loi celle des islamistes
Et suivent assidûment la mode des intégristes,
Elles se coiffent du foulard, ils portent la barbouze
Et pavoisent leur logis aux couleurs des fellouzes
Depuis quelques années ils sembleraient vouloir
Que la France se décide à réécrire l’histoire.
On enseigne pour se faire à notre descendance
Que les pied-noirs étaient des colons de la France
Qu’ils n’avaient pas de cœur et usaient d’un gourdin
Pour payer les salaires de chaque magrébin.
Aujourd’hui les médias demandent à nos élus
Qu’une enquête soit faite sur ces moments vécus
Pour voir si notre armée a commis des bavures
Et condamner ceux qui pratiquaient la torture
Pour que ces terroristes veuillent leur divulguer
La liste des attentats qu’ils devaient perpétrer.
Vouloir faire des victimes de nos ex-assassins
C’est en sorte approuver les crimes et les larcins
Qu’ils ont commis jadis sur ces gens innocents
Qui voulaient conserver la terre de leurs parents.
Somme-nous tous amnésiques pour avoir oublié
Combien les F.L.N. ont fait d’atrocités ?
Serions-nous insensibles à tous ces attentats ?
Qui ont été commis par ces vils fellaghas
Et devons-nous ce jour, pour des raisons d’état
Pardonner les tueries de leur chef Ben Bella !
La bombe de la Corniche, ou celle du Milk Bar
Et ces assassinats empreints d’actes barbares
Ces femmes étripées aux ventres enpierrés
Tout près de leur fœtus qui était empalé.
Ces milliers de Harkis qui furent assassinés
Sur la place publique sans le moindre procès
Trahis et délaissés par le chef de la France.
Ils ont subi la mort dans d’atroces souffrances.
Ils furent même désarmés avant l’indépendance
Afin qu’ils n’opposent pas la moindre résistance
Aux couteaux des tueurs qui étaient impatients
De pouvoir leur donner le suprême châtiment.
Aurions-nous oublié la date du 5 Juillet 1962
Et les massacres commis après le cessez le feu ?
Ces centaines d’Oranais qui furent exécutés
Devant l’armée française restée les bras croisés !
En France, dans nos écoles, aucun livre d’histoire
Relate ces évènements vécus par les pieds noirs
On transforme le passé à la gloire des vainqueurs
Qui deviennent des martyrs à la place des tueurs
Oublier notre passé ou même le transformer
Serait une grave erreur qu’on pourrait regretter
Ne baissons pas la garde, redoublons de méfiance
Si nous ne voulons pas connaître un jour en France
Une prochaine débâcle vers d’autres horizons
Ou vouloir accepter de changer de religion.
Ben Bella l’avait dit, après la prise d’Alger
« Nous devons remonter en France jusqu’à Poitiers".
Hélas cette latitude est maintenant dépassée
Puisqu’aucun coin d’Europe ne se trouve épargné !
A moins d’un revirement rapide et énergique
La France deviendra vite république islamique
Par le nombre des naissances ils auront l’avantage
Qui leur fera gagner l’ensemble des suffrages
Ainsi sera mis fin à notre démocraties
Et la France à son tour deviendra colonie.
Alors sera troqué l’angélus des clochers
Par l’appel des imams en haut des minarets
Dès lors, pour survivre , de même que nos aïeuls,
Nous aurons à choisir = la valise ou l’cercueil
Les exemples sont nombreux et faciles à citer
Sur toute la planète, nombreux sont les foyers
Où des familles entières furent exterminées
Pour le simple prétexte qu’elles avaient refusé
D’accepter les contraintes de ces jeunes républiques
Qui instaurent par la force la charia islamique.
Aussi la prochaine fois, lorsque vous serez appelés
Pour vous rendre aux urnes afin d’aller voter
Devenez l’électeur d’un second Charles Martel
Qui renverra chez eux, au fond de leur djebel
Ceux qui viennent chez nous pour y défier la France
En réclamant sans cesse encore plus d’assistance
Afin que vos enfants ne subissent jamais
La débâcle vécue par les pieds noirs Français
Le livre a peut-être été refermé, mais son histoire
Est restée gravée dans ma mémoire.
Un Français déraciné


André Agostini.





Partager cet article
Repost0
23 juin 2011 4 23 /06 /juin /2011 07:47

Suite-Nos Anciens nous ont prêté leurs insignes de collection pour diffusion.Un grand merci à eux.Les noms ne seront pas mentionnés ,seules leurs initiales apparaitrons en bas à gauche de chaque image.
Les images sont mises intentionnellement dans le désordre.Quelques indications  ajoutées principalement les marques des fabricants.

 

PICT0048.JPG  PICT0049.JPG

 

PICT0050.JPG                        PICT0051.JPG

 

PICT0052.JPG                       PICT0053.JPG

 

PICT0054.JPG                      PICT0055.JPG

 

            PICT0056.JPG                                 PICT0057.JPG

 

PICT0058.JPG            PICT0059.JPG

Partager cet article
Repost0
22 juin 2011 3 22 /06 /juin /2011 16:58

vidéo YouTube de BuzeeNews

 

Partager cet article
Repost0
22 juin 2011 3 22 /06 /juin /2011 11:13

Jean Munot nous a conté l'arrivée du 13°RDP dans l'est de la France.La guerre d'Algérie a cessé,le régiment rentre en France.En 1963,le 13°RDP en garnison à Castres est dissous en tant que Régiment de cavalerie Aéroporté pour être récréé en Régiment Interarmes de recherche du renseignement dans la profondeur,avec comme garnisons Nancy-Dieuze et Langenargen au sein des FFA.(information de Jean).C'est en juillet 1963 qu'un premier détachement arrive à Dieuze et s'installe dans le nouveau quartier occupé alors par les gardes mobiles.


Deux images de cette époque-offertes au blog par Jean Munot:

1963-13°RDP Dieuze-Général Massu et la Princesse Alix Na

1964-La princesse Alix Napoléon, Marraine du Régiment passe pour la première fois l'unité en revue accompagnée du général Massu.Le chef de corps de l'époque,le colonel Courson de la Villeneuve n'apparait pas sur cette image.La Princesse a présidé fidélement toutes les manifestations de son Régiment.

 

1966-défilé à Dieuze-2

1966-défilé à Dieuze.

 

                                                                      2011.Adieu à Dieuze.

 

Depuis debut avril,matériels et bagages du Régiment sont transportés par train vers la Gironde,ou l'unité s'installe au camp de Souge,situé dans la commune de Martignas-sur Jalle.

 

Avec le départ du 13°RDP,annoncé depuis trois ans,Dieuze tourne une page de son histoire.Après une répétition le jeudi précédent,une dernière cérémonie de prise d'armes d'environ une heure s'est effectuée sur la place de l'hôtel de ville le samedi 18 juin ,en présence de la Marraine du Régiment,du préfet de Lorraine,du président du conseil général,de généraux,anciens chefs de corps,anciens combattants, membres UNP et d'une population nombreuse.

Les paras ont défilé sous les applausissements de la foule de l'église à la mairie.La cérémonie s'est terminée par l'inauguration d'une stèle en souvenir des 48 ans de sa présence en ville de Dieuze qui représente un blason surmonté du parachute entouré des ailes de l'archange Saint Michel.

 

Quelques images de cette cérémonie transmises par JP Rouh,président UNP Sarrebourg:

 


La Garde au Drapeau.

 

2011-juin,adieu Dieuze 13°RDP (22)

 

Vidéo sur Dailymotion de rondeau57.Présentation du Drapeau au chef de corps.

 

 

 


 
2011-juin,adieu Dieuze 13°RDP (11)
2011-juin,adieu Dieuze 13°RDP (16)
2011-juin,adieu Dieuze 13°RDP (18)
2011-juin,adieu Dieuze 13°RDP (21)
2011-juin,adieu Dieuze 13°RDP (8)
La Princesse Alix Napoléon.
2011-juin,adieu Dieuze 13°RDP(29)
2011-juin,adieu Dieuze 13°RDP (26)
                          Le discours du colonel Pinczon du Sel à l'assemblée.

                                                       Ordre du jour nr 33

Chers habitants de la ville de Dieuze et du Saulnois,le 13° régiment de dragons parachutistes est réuni ce matin sur la place de l'hôtel de ville de Dieuze pour vous faire ses adieux après 48 années particulièrement riches qu'il a passé à vos côtés.Il est en ce jour entourré de sa marraine,son Altesse Impériale,Alix,princesse Napoléon et de trés nombreux anciens,parmis lesquels quinze de ses anciens chefs de corps.
Le 27 juillet 1963,lors d'une cérémonie en ville présidée par le général Massu,le 13° régiment de dragons parachutistes,alors commandé par le colonel de Courson de la Villeneuve,était entré dans l'histoire de Dieuze,entretenant la longue tradition militaire de la ville,bien vivante sur cette terre qui s'est longtemps trouvée à la charnière entre la France et l'Allemagne.En ce début des années 60,alors que le régiment rentrait tout juste de Grande Kabylie en Algérie où il avait combattu pendant près de sept ans,perdant 84 de ses hommes,le nouveau contexte géopolitique de la guerre froide imposait au grand commandement d'implanter une unité de renseignement non loin de la frontière allemande.Arrivant de Castres,il s'installe à Dieuze dans les quartiers Lyautey et Fabert,trop épisodiquement occupé pour être directement exploitable.Beaucoup de choses sont alors à reconstruire et les dragons parachutistes s'attèlent à la tâche avec détermination et rendent progressivement aux bâtiments leurs quartiers de noblesse.
Cette installation dans cette petite ville de Lorraine s'inscrit alors parfaitement dans les impératifs du moment,offrant à la fois son passé chargé d'histoire,sa situation géographique,son paysage type centre-europe et ses terrains d'entraînement variés et adaptés.C'est installé dans cette garnison de Dieuze que le régiment fait ses premières armes dans la recherche aéroportée aux côtés de la 7° compagnie commando installée à Langenargen en Allemagne depuis 1960 et qui lui est alors rattachée.C'est dans cette garnison de Dieuze et dans la Lorraine environnate que le régiment va puiser ses grandes qualités qu'il lui faut développer et qui vont lui permettre de forger l'âme des dragons parachutistes:rusticité,discrétion,humilité,qualités qui sont la marque de fabrique des hommes de l'ombre.
En ce 18 juin 2011,je voudrais rendre hommage à la ville de Dieuze et ses habitants qui ont chaleureusement accompagné le régiment dans son cheminement durant ce dernier demi-siècle,toujours respectueux de la nécessaire discrétion encadrant l'activité régimentaire et l'identité de nos dragons parachutistes.La présence du maire de Dieuze,de ses adjoints,des maires et des habitants des cantons à nos côtés,dans les moment douloureux comme dans les manifestations plus festives,attestent du profond attachement et des liens durables qui se sont tissés entre le régiment et son terroir pendant les cinq dernières décennies.Près de 60 dragons parachutistes ont péri alors qu'ils servaient le 13 à Dieuze.Nous avions honoré leur mémoire lors de notre dernière Saint-Michel.Souvenons-nous une nouvelle fois de ces hommes qui ont servi le 13 à Dieuze et qui ont rejoint la cohorte des dragons tombés sous les couleurs de leur régiment.
L-histoire de notre régiment a débuté il y a plus de trois siècles.Elle se poursuit aujourd'hui avec un nouveau tournant majeur qui déplace ses forces vives de quelques 800 kilomètres,dans le cadre d'un regroupement avec les autres unités des forces spéciales.
Chers habitants de la ville de Dieuze et du Saulnois,chers amis,le 13° régiment de dragons parachutistes,votre régiment,vous fait aujourd'hui un solennel et bien fraternel <<adieu>>.Il vous gardera à jamais dans son coeur.Le demi-siècle 1963-2011 appartient déjà au passé et vient désormais enrichir le patrimoine et la mémoire du régiment et de la ville de Dieuze.Pendant longtemps encore,on dira <<le 13>> c'est Dieuze et Dieuze c'est <<le 13>>.
Que Saint Michel et Saint Georges,nos saints patrons,veillent sur le régiment et sur chacun d'entre vous.

                                  Le colonel François PINCZON du SEL
                   commandant le 13° régiment de dragons parachutistes.


 

                                                                                        13RDP.jpg



 

  voir l'album    :    Section-de-Sarrebourg Section-de-Sarrebourg

Partager cet article
Repost0
22 juin 2011 3 22 /06 /juin /2011 07:35

 

 

Jean Munot nous a conté l'arrivée du 13°RDP dans l'est de la France.La guerre d'Algérie a cessé,le régiment rentre en France.En 1963,le 13°RDP en garnison à Castres est dissous en tant que Régiment de cavalerie Aéroporté pour être récréé en Régiment Interarmes de recherche du renseignement dans la profondeur,avec comme garnisons Nancy-Dieuze et Langenargen au sein des FFA.(information de Jean).C'est en juillet 1963 qu'un premier détachement arrive à Dieuze et s'installe dans le nouveau quartier occupé alors par les gardes mobiles.


Deux images de cette époque-offertes au blog par Jean Munot:

1963-13°RDP Dieuze-Général Massu et la Princesse Alix Na

1964-La princesse Alix Napoléon, Marraine du Régiment passe pour la première fois l'unité en revue accompagnée du général Massu.Le chef de corps de l'époque,le colonel Courson de la Villeneuve n'apparait pas sur cette image.La Princesse a présidé fidélement toutes les manifestations de son Régiment.

 

1966-défilé à Dieuze-2

1966-défilé à Dieuze.

 

                                                                      2011.Adieu à Dieuze.

 

Depuis debut avril,matériels et bagages du Régiment sont transportés par train vers la Gironde,ou l'unité s'installe au camp de Souge,situé dans la commune de Martignas-sur Jalle.

 

Avec le départ du 13°RDP,annoncé depuis trois ans,Dieuze tourne une page de son histoire.Après une répétition le jeudi précédent,une dernière cérémonie de prise d'armes d'environ une heure s'est effectuée sur la place de l'hôtel de ville le samedi 18 juin ,en présence de la Marraine du Régiment,du préfet de Lorraine,du président du conseil général,de généraux,anciens chefs de corps,anciens combattants, membres UNP et d'une population nombreuse.

Les paras ont défilé sous les applausissements de la foule de l'église à la mairie.La cérémonie s'est terminée par l'inauguration d'une stèle en souvenir des 48 ans de sa présence en ville de Dieuze qui représente un blason surmonté du parachute entouré des ailes de l'archange Saint Michel.

 

Quelques images de cette cérémonie transmises par JP Rouh,président UNP Sarrebourg:

 


La Garde au Drapeau.

 

2011-juin,adieu Dieuze 13°RDP (28)

 

2011-juin,adieu Dieuze 13°RDP (3)

 

Vidéo sur Dailymotion de rondeau57.Présentation du Drapeau au chef de corps.

 

2011-juin,adieu Dieuze 13°RDP (1)
2011-juin,adieu Dieuze 13°RDP (21)
2011-juin,adieu Dieuze 13°RDP (8)
2011-juin,adieu Dieuze 13°RDP (16)
2011-juin,adieu Dieuze 13°RDP (9)
2011-juin,adieu Dieuze 13°RDP (6)
La Princesse Alix Napoléon,aux côtés du colonel Pinczon du Sel passe pour la dernière fois le 13°RDP en revue en Lorraine.
2011-juin,adieu Dieuze 13°RDP(29)
2011-juin,adieu Dieuze 13°RDP (26)
                          Le discours du colonel Pinczon du Sel à l'assemblée.

                                                       Ordre du jour nr 33

Chers habitants de la ville de Dieuze et du Saulnois,le 13° régiment de dragons parachutistes est réuni ce matin sur la place de l'hôtel de ville de Dieuze pour vous faire ses adieux après 48 années particulièrement riches qu'il a passé à vos côtés.Il est en ce jour entourré de sa marraine,son Altesse Impériale,Alix,princesse Napoléon et de trés nombreux anciens,parmis lesquels quinze de ses anciens chefs de corps.
Le 27 juillet 1963,lors d'une cérémonie en ville présidée par le général Massu,le 13° régiment de dragons parachutistes,alors commandé par le colonel de Courson de la Villeneuve,était entré dans l'histoire de Dieuze,entretenant la longue tradition militaire de la ville,bien vivante sur cette terre qui s'est longtemps trouvée à la charnière entre la France et l'Allemagne.En ce début des années 60,alors que le régiment rentrait tout juste de Grande Kabylie en Algérie où il avait combattu pendant près de sept ans,perdant 84 de ses hommes,le nouveau contexte géopolitique de la guerre froide imposait au grand commandement d'implanter une unité de renseignement non loin de la frontière allemande.Arrivant de Castres,il s'installe à Dieuze dans les quartiers Lyautey et Fabert,trop épisodiquement occupé pour être directement exploitable.Beaucoup de choses sont alors à reconstruire et les dragons parachutistes s'attèlent à la tâche avec détermination et rendent progressivement aux bâtiments leurs quartiers de noblesse.
Cette installation dans cette petite ville de Lorraine s'inscrit alors parfaitement dans les impératifs du moment,offrant à la fois son passé chargé d'histoire,sa situation géographique,son paysage type centre-europe et ses terrains d'entraînement variés et adaptés.C'est installé dans cette garnison de Dieuze que le régiment fait ses premières armes dans la recherche aéroportée aux côtés de la 7° compagnie commando installée à Langenargen en Allemagne depuis 1960 et qui lui est alors rattachée.C'est dans cette garnison de Dieuze et dans la Lorraine environnate que le régiment va puiser ses grandes qualités qu'il lui faut développer et qui vont lui permettre de forger l'âme des dragons parachutistes:rusticité,discrétion,humilité,qualités qui sont la marque de fabrique des hommes de l'ombre.
En ce 18 juin 2011,je voudrais rendre hommage à la ville de Dieuze et ses habitants qui ont chaleureusement accompagné le régiment dans son cheminement durant ce dernier demi-siècle,toujours respectueux de la nécessaire discrétion encadrant l'activité régimentaire et l'identité de nos dragons parachutistes.La présence du maire de Dieuze,de ses adjoints,des maires et des habitants des cantons à nos côtés,dans les moment douloureux comme dans les manifestations plus festives,attestent du profond attachement et des liens durables qui se sont tissés entre le régiment et son terroir pendant les cinq dernières décennies.Près de 60 dragons parachutistes ont péri alors qu'ils servaient le 13 à Dieuze.Nous avions honoré leur mémoire lors de notre dernière Saint-Michel.Souvenons-nous une nouvelle fois de ces hommes qui ont servi le 13 à Dieuze et qui ont rejoint la cohorte des dragons tombés sous les couleurs de leur régiment.
L-histoire de notre régiment a débuté il y a plus de trois siècles.Elle se poursuit aujourd'hui avec un nouveau tournant majeur qui déplace ses forces vives de quelques 800 kilomètres,dans le cadre d'un regroupement avec les autres unités des forces spéciales.
Chers habitants de la ville de Dieuze et du Saulnois,chers amis,le 13° régiment de dragons parachutistes,votre régiment,vous fait aujourd'hui un solennel et bien fraternel <<adieu>>.Il vous gardera à jamais dans son coeur.Le demi-siècle 1963-2011 appartient déjà au passé et vient désormais enrichir le patrimoine et la mémoire du régiment et de la ville de Dieuze.Pendant longtemps encore,on dira <<le 13>> c'est Dieuze et Dieuze c'est <<le 13>>.
Que Saint Michel et Saint Georges,nos saints patrons,veillent sur le régiment et sur chacun d'entre vous.

                                  Le colonel François PINCZON du SEL
                   commandant le 13° régiment de dragons parachutistes.


 

                                                                                        13RDP.jpg



 

  note:quelques visages sont floutés sur des images,ceci ayant été fait sur un journal local,dans le doute,c'était préférable.

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : blog-UNP.nos Anciens nos Sections
  • : Blog créé initialement pour faire connaitre la section de Thionville,s'est étendu à des sections et amicales de la région et d'ailleurs.
  • Contact

Recherche